La liposuccion ou lipoaspiration est une intervention très populaire en chirurgie esthétique, consistant en l’aspiration de graisse localisée dans différentes zones du corps.
Elle n’est pas indiquée en cas d’obésité pathologique, elle ne corrige pas la cellulite, elle est définitive (la graisse aspirée ne se reforme pas) et elle n’est pas douloureuse.

Elle peut se faire sous anesthésie locale (jusqu’à 800-1200 g max d’aspiration) avec sédation, sous anesthésie rachidienne ou générale, en hôpital de jour (pas d’hospitalisation en clinique, seulement quelques heures d’observation).

A la fin de l’opération de liposuccion, les manchons de compression doivent être portés pendant 7 jours.

La liposuccion ne laisse pas de cicatrices visibles, les petits trous pratiqués pour introduire les canules sont fermés par des points résorbables très fins ou une colle synthétique et les plaques stériles.

L’opération de liposuccion peut laisser de petites irrégularités dans les zones traitées dues à l’accumulation de graisse ou des zones de dépression qui peuvent, si nécessaire, être corrigées dans la clinique externe après 6 mois et sans frais supplémentaires par une nouvelle liposculpture ou par la greffe de graisse ou le lipofilling.

NOUVELLES TECHNIQUES de Liposuccion

Aujourd’hui, grâce à l’utilisation de nouvelles techniques, la liposculpture est une intervention beaucoup moins invasive que par le passé, les temps de récupération sont plus rapides, les hématomes dans les zones traitées sont beaucoup moins importants et les risques d’irrégularités cutanées dans la zone traitée sont presque totalement éliminés.

Grâce à cette opération, il est également possible de corriger les imperfections des bras, de l’intérieur des cuisses, des genoux, des mollets, des chevilles, toutes les zones qui nécessitent une certaine attention.

Un mois après l’opération, des massages de drainage lymphatique/pressothérapie sont recommandés pour réduire l’œdème et obtenir plus rapidement le résultat final souhaité.

Source : https://www.editoweb.eu/Liposuccion-Paris-questions-et-reponses_a32659.html

La liposuccion (ou liposuccion ou liposculpture) est effectué pour éliminer l’excès de tissu Adipeux localisée dans des endroits différents (hanches, des cuisses, les fesses, les genoux, de l’ abdomen, les chevilles, les bras, dans la région sous – mentonnière, etc.), afin d’améliorer la remodelage du corps. L’élimination de l’ aspect « peau d’orange » caractéristique de la soi-disant « cellulite », n’a pas pour objectif de liposuccion.

Bien que pas un substitut pour l’alimentation et l’exercice, la liposuccion peut éliminer les dépôts de graisse qui ne répondent pas aux méthodes traditionnelles pour induire une perte de poids. Liposuccion ne doit pas être considéré, dans la plupart des cas, le traitement de l’obésité.

Les meilleurs candidats pour la liposuccion sont des personnes de poids normal avec les dépôts peau tonique et souple, présentant la graisse localisées dans certaines zones du corps. Grâce à notre expérience et des progrès techniques, actuellement, peut être réalisée liposuccion avec de bons résultats, même chez les personnes modérément obèses, avec des accumulations plus étendues et la peau moins élastique. Il est important, cependant, il est en bonne santé et ont des attentes réalistes.

L’âge n’a pas d’importance décisive en soi, mais il est évident que l’élasticité de la peau chez les personnes âgées a diminué et ne peut donc pas être atteint les mêmes résultats que chez les jeunes.

L’effet améliorateur liposuccion sur le profil de la pièce traitée est immédiatement perceptible au chirurgien déjà au cours de la chirurgie. Le prochain roi gonfio- pas évaluables fait d’ailleurs l’risulta- à l’intervention d’un ou deux mois dans les cas les plus significatifs. Le résultat final est pleinement apprécié 6 mois après la chirurgie.

L’altération de la sensibilité de la peau dans les zones traitées est la norme et régressent spontanément sur plusieurs mois. Dans le cas de l’adiposité visible, des asymétries ou des accumulations de résidus peuvent être appropriés pour des interventions ultérieures de correction. Dans certains cas, en particulier chez les patients jeunes ou pas la peau inélastique, hésitera un peu inégale ou l’affaissement de la surface de la peau.

Liposuccion ne corrige pas la peau d’orange de la peau et les éventuelles irrégularités préexistantes (dépressions) du tissu sous-cutané. Il est également possible que dans les zones traitées se produisent, en quelques mois après la chirurgie, les dépressions cutanées légères dues au retrait des phénomènes cicatrice au niveau du tissu sous-cutané, ce qui peut nécessiter des mesures correctives supplémentaires.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code