woman in gray long sleeve shirt holding her head

La chirurgie esthétique vue au petit écran comment la comprendre ?

A la diffusion d’une nouvelle série aux USA en 2003, sous la direction artistique de Monsieur Ryan Murphy quelque chose de totalement neuf allait se présenter aux fans.

Nip Tuck était née et allait contribuer à donner un regard neuf sur la chirurgie esthétique qui se démocratise à grand pas. La Série a au centre de son histoire, deux chirurgiens esthétiques très différents l’un de l’autre. Leur vie personnelle respective sera mise au grand jour tout au long de la série cependant précisons bien que il y a aussi une mise à nu de toutes les possibilités offertes par ce que l’on appelle dans les hôpitaux Suisse comme le CHUV la chirurgie plastique et réparatrice.

Le côté psychologique est énormément mis en avant dans le fait de l’attente du résultat final d’une injection de botox ou d’une Rhinoplastie soit l’opération du nez.

Ce qu’il faut bien dire c’est que les résultats bluffants sont clairement mis en avant avec des explications claires sur les types d’’interventions. Il faut bien dire que théoriquement c’est très instructif pour qui est passionné de Médecine.

Chers lecteurs et Chères lectrices essayons de voir à travers les yeux des réalisateurs et créateurs, les dessous de la chirurgie esthétique :

La série tv dont je vous parle a fait son apparition en Suisse Romande  soit la partie de la Suisse où l’on parle Français quand TSR1 le 30 août 2004. Auparavant jamais la chirurgie esthétique ou le botox n’ont autant été mis sur le devant de la scène à la télévision.

Il faut savoir que le souhait de se lancer dans la médecine esthétique ou la chirurgie esthétique tient autant à soi que par rapport au regard des autres. C’est souvent un juste équilibre entre les deux.

Le grand public apprend alors combien de temps il faut rester en hospitalisation après une blépharoplastie, qui est le nom scientifique de la chirurgie des paupières. Une des opération les plus demandées est l’opération du nez, que l’on appelle la rhinoplastie, dans la série on peut voir que les résultats mettent deux semaines avant de pleinement s’installer

Il faut savoir aussi et bien intégrer que il ne suffit pas d’’un diplôme de doctorat en médecine pour effectuer des opérations de chirurgie esthétique et surtout réparatrice. Il faut des études plus approfondies et spécialisées. Ensuite, une expérience bien étoffée acquise en plusieurs années, est nécessaire avant de prétendre au titre de chirurgien esthétique.

http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/Le-Dr-Maure-est-libre-219707

Je parle pour la Suisse en disant que les protocoles et administration protègent au mieux la patientèle et que des histoires comme celle que je vous cite de cet article n’auront sans doute jamais lieu en Suisse.

I

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code