Palais de l'Elysée

L’histoire des Champs-Élysées Paris

Les Champs-Élysées à Paris sont l’une des routes les plus célèbres du monde. Un grand boulevard, une allée d’arbres, les boutiques les plus chics, des restaurants gastronomiques, des bars emblématiques, des grands magasins et un aimant pour les touristes – mais comment tout cela a-t-il commencé ? Connue en France sous le nom de “La Plus Belle Avenue du Monde”, les Champs-Elysées méritent bien leur réputation d’être l’une des rues les plus élégantes et les plus célèbres du monde. Quelle est l’histoire de l’avenue des Champs-Élysées à Paris ?

Le quartier était à l’origine des champs (champs en français). Bien que Paris soit une ville depuis de nombreux siècles, elle n’était pas aussi étendue qu’aujourd’hui et la zone où se trouvent les Champs-Élysées était un endroit où l’on cultivait des légumes. Les marchands qui cultivaient ces légumes vendaient leurs produits sur les marchés de Paris, qui n’étaient pas trop loin pour transporter des denrées périssables.

Au début du XVIIe siècle, la reine française Marie de Médicis (épouse d’Henri IV), qui adorait son jardin des Tuileries, a décidé de créer une allée d’arbres à l’endroit où se trouvent ces champs, et c’est ainsi que le changement a commencé. À la fin du XVIIe siècle, le grand jardinier français André Le Nôtre est appelé à moderniser encore plus l’endroit.

histoire des champs elyseesLouis XIV chargea Le Nôtre d’étendre et de transformer le “Grand Cours”, tel qu’il était connu, en “Avenue des Tuileries”. Au fil des ans, cette allée d’arbres qui faisait partie du jardin des Tuileries s’est développée et au début du XVIIIe siècle (1709), elle a pris le nom d'”Avenues des Champs-Elysées”. Ce nom se traduit par “champs élyséens”, où les dieux et les héros grecs se rendent après leur mort, selon la mythologie grecque.

Au cours du XVIIIe siècle, de grandes maisons et de grands bâtiments ont été érigés le long de l’avenue et le palais de l’Élysée, aujourd’hui résidence officielle du président français, a été construit à proximité. Depuis les années 1600, le quartier abritait les palais et les fabuleux bâtiments des riches et des aristocrates, mais dès les années 1800, il est devenu un lieu très à la mode. En 1828, les Champs-Élysées ont été officiellement déclarés propriété municipale de Paris, et le conseil a fait installer des fontaines et des lampes à gaz et a dégagé des sentiers.

En 1836, l’Arc de Triomphe, commandé par l’empereur Napoléon Bonaparte pour célébrer ses victoires à la guerre, est achevé à l’extrémité ouest des Champs-Elysées.

Depuis que Marie de Médicis a décidé de créer un passage bordé d’arbres depuis son parc parisien, l’avenue n’a cessé de se développer. L’une des premières expositions universelles, l’Exposition industrielle française de 1844, ainsi que l’Exposition universelle de Paris de 1855 s’y sont tenues. Chaque année, le Jour de la Bastille est célébré sur l’avenue par un grand défilé militaire. Depuis 1975, le Tour de France se termine par un sprint rapide et furieux sur les Champs-Élysées et le vainqueur est salué par une foule immense. Les illuminations de Noël des Champs-Elysées attirent encore plus de visiteurs et, le soir du Nouvel An, c’est le lieu d’un grand rassemblement public.

Abritant des boutiques et des commerces de luxe, des restaurants, des cafés, des théâtres et des musées, les Champs-Élysées font 70 mètres de large et 1 910 mètres de long. Ils s’étendent de la place de la Concorde à la place Charles de Gaulle et attirent des millions de visiteurs chaque année.

Stations de métro sur les Champs-Elysées
La ligne 1 du métro parisien passe sous les Champs-Elysées. La station Charles de Gaulle – Étoile se trouve à l’extrémité ouest de la rue. Les stations ayant une entrée directe sur la rue sont la gare George V près de l’Hôtel George-V, la gare Franklin D. Roosevelt au rond-point des Champs-Elysées et la gare Champs-Elysées – Clemenceau sur la place Clemenceau. La gare Concorde (métro parisien) se trouve à l’extrémité sud de l’avenue, où se trouve la place de la Concorde.

 

De l’inspiration à été trouvée sur paris2.net pour en savoir plus !

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code