La pyramide nasale est la partie la plus saillante du visage pour laquelle la forte incidence des traumatismes plus ou moins complexes qui peuvent survenir à différentes périodes de la vie est justifiée. D’un point de vue chirurgical, le nez peut être considéré comme une fois ostéo-cartilagineux, séparé de la cloison médiane en deux chambres, recouvert à l’intérieur par une muqueuse et recouvert à l’extérieur par la peau. La peau du nez a une épaisseur différente dans les différents sites, généralement plus fine à l’arrière, plus épaisse à l’extrémité et à la racine du nez. Le revêtement cutané peut cependant être génériquement mince ou épais et, dans ce dernier cas, présenter une épaisseur considérable de tissu sous-cutané.

La qualité de la peau de la pointe nasale est particulièrement importante pour le résultat final ; la peau présente également une mobilité singulière sur le dos alors qu’elle est fermement attachée aux plans profonds de la pointe. Les os nasaux sont constitués de deux branchies quadrangulaires rarement symétriques, plus épaisses en haut qu’en bas, et constituent généralement une partie de la bosse nasale plus petite qu’on ne l’imagine.

Description de la Rhinoplastie ?

La cloison osseuse sert de support central aux os nasaux au niveau de la ligne médiane et se compose de la lamelle perpendiculaire de l’ethmoïde se terminant à la jonction avec le cartilage de la cloison à la partie inférieure de l’os nasal.

Une autre structure fondamentale du nez est le cartilage septal appelé quadrangulaire

Les cartilages triangulaires sont essentiellement le prolongement caudal des os nasaux.

Le bout du nez est le cartilage de l’aile.

LES ALTÉRATIONS MORPHOLOGIQUES DU NEZ

La déviation de la pyramide nasale peut représenter une image malformative du développement tout en étant le produit d’événements traumatisants survenant à différents âges.

CADRES CLINIQUES
D’un point de vue clinique, les altérations morphologiques du nez post-traumatique sont moins schématiques, car les lésions individuelles sont souvent associées les unes aux autres, donnant lieu aux symptômes suivants : déviations totales d’un seul côté, déviations en forme de C ou de S, déviations en forme de selle.

ÉCARTS TOTAUX VERS UN SEUL CÔTÉ
La direction de l’impact est latérale. La racine du nez peut être symétrique ou asymétrique : dans le premier cas, il y a seulement une déviation de la partie cartilagineuse, dans le second cas, il y a une déviation homogène de la partie osseuse et cartilagineuse avec un profil droit du dos qui se termine par une pointe déviée de la ligne médiane (fig.11).

ÉCARTS EN FORME DE C
L’impact est souvent latéral ; la partie osseuse et la partie cartilagineuse décrivent une ligne arquée ; la pointe du nez est sensiblement sur la ligne médiane mais le profil du nez est dévié. La bosse est souvent sur le côté convexe et non sur le dessus. Par conséquent, l’apparence des 3/4 gauche et droit est complètement différente : d’un côté, la bosse est visible et le nez apparaît convexe, de l’autre côté, la bosse n’est pas visible et le nez apparaît concave. Pendant le mouvement, l’asymétrie nasale est encore plus visible car le nez semble se déformer selon l’angle sous lequel on le regarde (fig.12).

LES DÉVIATIONS EN FORME DE S
L’impact est souvent front-latéral ; la partie osseuse et cartilagineuse décrit une courbe plus étroite ; la pyramide cartilagineuse décrit également une seconde courbe en sens inverse de sorte que la pointe du nez, bien que située sensiblement sur la ligne médiane, présente un profil parallèle à la bosse osseuse (fig.13).

ÉCARTS DE SELLE
L’impact est frontal ou frontal-latéral ; c’est aussi le nez du boxeur classique. Sur le profil, l’insellamento du tiers moyen contraste avec la saillie du profil osseux donnant une apparence de fausse bosse.

Le bout du nez peut être dévié latéralement, l’angle naso-labial est souvent proche de 90° et parfois plus bas. Le cartilage des ailes est affaibli et la pointe du nez est facilement compressible en raison de l’absence de support columellaire ; la distance séparant la base des ailes du nez semble prévaloir sur la longueur de la columelle.

La rhinoplastie classique est une procédure merveilleuse qui doit cependant être utilisée sans difficulté et en cas de difformités modérées avec des tissus mous et des orifices nasaux suffisamment larges.

Voir aussi : https://ewm.swiss/fr/blog/faire-un-site-pour-un-medecin

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code