Les athlètes, les nouvelles icônes de beauté. Une vie saine et dynamique, une musculature élégante, des corps façonnés par des heures et des heures d’entraînement. Un abdomen plat et élastique, des cuisses et des fesses toniques, des silhouettes qui ressemblent à des sculptures : les voilà devenues les stars des couvertures de glossy avec leurs corps sobres et statufiés, dans une nouvelle forme disciplinée de beauté classique où les idéaux d’harmonie, d’équilibre et de proportion refont surface. “La mode est une architecture, c’est une question de proportions”, disait Coco Chanel. Et entre architecture et proportions, le talon d’Achille des sportives est souvent ce symbole incontesté de la féminité qui, dans le cadre d’un physique harmonieux, joue un rôle de premier plan : la poitrine. Lorsque vous pratiquez un sport, votre corps change, vos bras développent des muscles plus définis, vos épaules s’élargissent, mais vos seins, en raison de la perte de tissu graisseux, sont réduits, et sont parfois disproportionnés par rapport au reste de votre silhouette.

Augmentation mammaire et sport : que faire après l’opération

En outre, de nombreuses femmes souffrent d’hypoplasie mammaire, une caractéristique assez courante qui n’est pas un problème du point de vue de la santé, mais qui l’est par rapport aux codes esthétiques. Les femmes qui pratiquent un sport fréquemment ou à un niveau compétitif méritent également de s’offrir une augmentation mammaire pour améliorer la forme de leur décolleté, mais est-il possible de combiner sport et augmentation mammaire ?

Un Dr, chirurgien plastique : “Certainement oui. Après une augmentation mammaire, vous pouvez continuer à pratiquer toutes sortes de sports, même la musculation”.

– Du minimalisme aux rondeurs : voici comment le corps d’un athlète devient une œuvre d’art. Mais que devez-vous faire après l’opération ?

“Une femme qui pratique un sport, que ce soit régulièrement ou à un niveau compétitif, doit être informée par son chirurgien plasticien du temps de récupération et des précautions à suivre. Il est important que la reprise de l’activité sportive soit progressive, afin de laisser à votre corps le temps de récupérer complètement et de s’habituer aux efforts de manière progressive, en évitant les problèmes du muscle pectoral. Si l’entraînement est repris progressivement, le muscle s’adaptera au nouveau volume.

– La récupération est-elle plus lente que pour une femme qui ne pratique pas de sport ?

“Il n’y a pas de différence substantielle, mais le temps de récupération varie d’une femme à l’autre. L’athlète qui veut augmenter la taille de ses seins a généralement une récupération assez rapide, mais avant une récupération physique complète le corps a besoin de quelques mois, et il est bon de suivre exactement les instructions du chirurgien, qui comme un bon professionnel montrera à la patiente à la fois les modalités de l’intervention et le cours post-opératoire. Il montrera également les différents types d’implants mammaires disponibles aujourd’hui, en expliquant leurs principales caractéristiques et en recommandant la bonne taille, afin que la nouvelle poitrine ne soit pas un obstacle à l’activité physique”.

– Quels implants doivent être utilisés lors de la pratique d’un sport ?

“Il est préférable d’opter pour un implant qui n’est pas trop grand. Certains chirurgiens recommandent de placer les implants en position sous-glandulaire plutôt que sous-musculaire, mais il n’y a pas de règles pour tout le monde. Le double plan, par exemple, avec un placement partiellement sous-musculaire, est la meilleure technique dans certains cas. Si vous optez pour une augmentation mammaire avec des implants ronds, la récupération sera généralement plus rapide. Si, en revanche, un implant anatomique a été choisi, vous devrez attendre un peu plus longtemps avant de pratiquer des sports tels que la natation ou le basket. Dans tous les cas, chaque décision doit tenir compte de l’apparence physique initiale de la patiente, de son mode de vie et du résultat qu’elle souhaite obtenir.

Lorsque le corps est complètement rétabli, y a-t-il d’autres précautions à prendre ?

“Les seins doivent être protégés dans tous les cas, de la même manière que pour les seins naturels : éviter les chocs violents, toujours porter un soutien-gorge de sport. Des seins de contes de fées même pour les femmes sportives du troisième millénaire, donc, et pas besoin de changer de style de vie. Une histoire de beauté qui relève de la pure poésie, avec de nombreuses solutions possibles conçues pour les différents physiques des athlètes féminines, en parfaite harmonie avec leurs désirs, leur envie de faire et d’être. Voir https://www.marieclaire.fr/,chirurgie-augmentation-gros-seins,727510.asp pour en savoir plus sur le sujet

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code