Mode France

Le retour de la haute couture
Robe d’après-midi en soie par House of Worth 1916
J’ai déjà mentionné que la Haute Couture a débuté dans les cours de Marie-Antoinette. Enfin, à la fin du XIXe siècle, elle a fait un retour. C’est en fait grâce à un Anglais du nom de Charles Frederick Worth, qui a fondé The House of Worth, la première maison de couturier moderne à Paris.

Avec l’émergence de The House of Worth, de nombreuses autres maisons de mode françaises ont vu le jour. Parmi les créateurs célèbres de l’époque, citons Jeanne Paquin, Paul Poiret et la Maison Patou.

C’est grâce à ces artistes que le terme de créateur de mode existe aujourd’hui ! La haute couture était (et est toujours !) spéciale, car chaque pièce était personnalisée et faite sur mesure pour la personne chanceuse qui travaillait avec les créateurs afin de réaliser une pièce qui était parfaite pour eux, et eux seulement.

Les premiers défilés de mode
C’est également grâce à The House of Worth que les défilés de mode ont commencé. Worth créait un portefeuille de modèles qu’il espérait vendre. Il produisait ensuite les modèles et les mettait sur des modèles vivants qui étaient exposés dans sa salle d’exposition afin que ses clients puissent choisir les modèles qu’ils souhaitaient avoir. Le défilé de mode est né !

Coco Chanel et Vogue
Le géant des magazines de mode Vogue a été publié à Paris pour la première fois en 1920, et non loin derrière, en 1925, la créatrice Coco Chanel a lancé sa première collection.

Les modèles de Chanel, garçons, simples et élégants, ont été adoptés en contraste avec les modèles habituels destinés aux femmes de grande taille. Chanel règne encore aujourd’hui comme un acteur majeur dans le monde de la mode de luxe. Il n’est pas surprenant qu’elle ait débuté à Paris, où les innovations étaient toujours acceptées.

La mode d’après-guerre à Paris
Le début de la Seconde Guerre mondiale à Paris signifie que la mode est mise en veilleuse, ce qui est compréhensible. De nombreux stylistes ont été contraints de fermer leurs maisons de couture et, en raison du rationnement des tissus et du désordre général qui régnait en Europe, peu de nouveaux styles ou modèles ont vu le jour.

Robe Christian Dior
Avance rapide jusqu’en 1947, où le nouveau designer Christian Dior présente ses désormais célèbres créations “New Look”. Le “New Look” comprend une collection de robes à très petite taille et de jupes amples.

Après les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, les femmes étaient prêtes à s’offrir le luxe de tissus fantaisie et de dessins élégants. Chanel fait son retour, et des maisons de couture comme Pierre Balmain et Hubert de Givenchy émergent dans les années 1950. Le magazine de mode français Elle est également publié pour la première fois.

Les années 1960 et le prêt-à-porter
Jusqu’aux années 1960, la mode était très standardisée. Cela signifie que presque tout le monde portait le même style tout le temps, et à moins d’être très riche, vous n’aviez probablement que deux ou trois tenues à choisir.

Tout cela a changé dans les années 1960 avec l’introduction du prêt-à-porter. Les vêtements ont commencé à être fabriqués en masse et sont devenus plus abordables. Le créateur parisien Yves Saint Laurent est à l’origine de ce changement !

Les années 1960 ont également vu l’émergence d’icônes du style parisien comme Brigitte Bardot, Françoise Hardy et Jane Birkin. Trois de mes icônes de style préférées, et je ne suis certainement pas le seul.

Brigitte Bardot à Spoleto, Italie, le 11 août 1961
Le mouvement hippie n’est pas passé inaperçu à Paris, et c’est devenu une tendance majeure dans les années 60 et 70. Dès lors, les créations inventives n’ont cessé d’être pompées hors de Paris, consolidant sa place de capitale mondiale de la mode.

La mode à Paris aujourd’hui
Presque toutes les plus célèbres maisons de mode françaises ont leur siège à Paris, et la ville accueille la Semaine de la mode de Paris, un événement bisannuel d’une semaine qui présente des défilés de mode de créateurs français et internationaux.

En outre, Paris abrite la célèbre avenue des Champs-Élysées, une rue connue pour ses boutiques de créateurs et de luxe. Le Marais, dans les 3e et 4e arrondissements, est également célèbre pour son shopping, ses créateurs et ses objets vintage.

Conclusion
J’espère que vous avez tous apprécié ma brève histoire de la mode à Paris. J’ai obtenu ma licence de marchandisage de la mode et, bien que l’écriture soit maintenant ma passion, la partie de mes études que je préfère est le côté historique de la mode !

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code