Ces dernières années, la crise s’est fait sentir pour tout le monde, sauf pour les marques dites de luxe.
Les produits de luxe comme distinction

Les produits de luxe ont joué un rôle dans la société en tant que diviseurs de classe. Au XXe siècle, avec l’industrialisation et la prospérité croissante, de nombreux biens sont également devenus accessibles à la classe moyenne. De nombreuses marques se sont établies comme des entreprises de produits de haute qualité. Est-ce suffisant pour créer une marque de luxe ? Comment se positionne une agence web de luxe pour faire son travail ?

Différence entre les marques de luxe et les marques premium

La différence n’est pas dans le prix, ni dans la qualité, mais dans la manière dont ils sont perçus par le public. Voyons quelles sont les différences pour comprendre comment les marques de luxe communiquent.

Le luxe ? Les produits de luxe ne satisfont pas un besoin ou ne résolvent pas un problème. Les clients de luxe ne sont pas intéressés par plus de fonctionnalités ou un meilleur rapport qualité-prix. Ils veulent du prestige, du caractère unique, aspirent à une identité de marque et ne recherchent pas un avantage concurrentiel. Le luxe ne signifie pas posséder des objets prestigieux, mais disposer d’instruments d’élévation sociale, de distinction, qui donnent un sentiment d’intemporalité, qui procurent des expériences exclusives et qui sont une source de pulsion hédoniste pour la vie.

Le Premium ? Les produits haut de gamme sont typiques des marques de qualité. La fonctionnalité et le prix ont une relation très étroite. À un prix élevé, les produits haut de gamme offrent de meilleures caractéristiques et une qualité supérieure à la moyenne.

Que font les managers dans le secteur du luxe ?

À ce stade, nous devrions comprendre quelles stratégies les responsables des marques de luxe mettent en œuvre dans un monde comme celui d’aujourd’hui, qui se déplace principalement sur le web. On peut dire que la tendance est à l’adoption d’une attitude réticente à l’égard des actions sur le web tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le pourquoi est facile à deviner : le web est trop “démocratique”. Un autre risque est représenté par les produits contrefaits. Ces deux situations, à grande échelle, pourraient miner la perception que vous avez d’une certaine marque de luxe.

Désirable et exclusif

En s’exposant trop au monde en ligne, on risque d’abaisser les caractéristiques de désirabilité et d’exclusivité qui caractérisent le monde du luxe. La rapidité et la superficialité qui caractérisent le monde virtuel ne sont pas adaptées à ces biens prestigieux qui ont besoin de temps et de ressources pour être créés et surtout de temps pour que les clients les comprennent et les apprécient.

Si pour obtenir un bien prestigieux, il suffit de se mettre au lit avec sa tablette, de parcourir quelques pages d’un commerce électronique, d’entrer quelques données de carte de crédit, puis de se demander : où est la nécessité de faire quelque chose d’exceptionnel de cette manière ? Acheter en un clic peut compromettre les caractéristiques génétiques des marques de luxe.

Opportunités dans le luxe ?

D’autre part, exclure ses propres marques du web signifie prendre le risque de ne pas saisir certaines opportunités.
Le luxe en ligne comme expérience. Le monde du luxe devrait concentrer ses énergies sur la fourniture d’un service électronique au lieu de s’engager dans le commerce électronique classique tel que nous le comprenons tous. Concentrer les ressources pour fournir un service en ligne orienté vers une expérience exclusive, pour prendre des rendez-vous et réserver un moment et un espace pour tester et vivre le luxe.

Les marques de luxe ne peuvent pas être traitées comme tout le monde.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code