Une belle jambe à regarder est certainement mince, effilée et avec une certaine rondeur au mollet assez sinueuse. Cependant, il y a des cas où certaines jambes, du genou vers le bas, sont très minces et peu harmonieuses. Ce qui manque, c’est le volume du mollet, capable de donner une courbe sinueuse et harmonieuse aux jambes.
La chirurgie esthétique est maintenant capable de redonner du volume aux jambes qui n’en ont pas.

Lorsque les veaux sont petits et sous-développés, les causes peuvent être multiples.
L’absence de la bonne forme des jambes n’est pas aussi rare que vous le pensez. Beaucoup de gens se tournent en fait vers les chirurgiens plasticiens pour augmenter le volume de l’un ou des deux veaux.

Les causes qui peuvent déterminer cette dysmorphie sont :
  • Constitutionnel ;
  • Acquis.

Parfois les jambes sont trop minces pour la constitution et il n’y a pas de gymnastique qui puisse donner tonus et volume aux muscles du mollet. La chirurgie esthétique offre deux alternatives différentes mais très efficaces pour trouver les bonnes formes et obtenir une silhouette plus sensuelle.

Il y a fondamentalement deux techniques chirurgicales qui sont les plus couramment utilisées :

L’augmentation de volume avec l’implantation de prothèses ;
Lipofilling (greffe autologue de graisse)

AUGMENTATION DE VOLUME AVEC LES PROTHÈSES

Comme dans le cas de la mastoplastie additive pour donner plus de forme aux jambes, la technique chirurgicale classique consiste à insérer des prothèses en silicone très souples.

Les formes de ces prothèses peuvent être allongées ou en forme de goutte. Ces derniers sont ceux qui déterminent le plus une forme anatomique et très naturelle du mollet.
INTERVENTION

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale avec sédation ou sous anesthésie générale, en fonction de l’état psychologique et émotionnel du patient. Une incision d’environ 3-4 cm est pratiquée dans le pli poplité (pli du genou). Une poche est alors créée entre le muscle du mollet (qui sera évidemment très mince) et le tissu sous-cutané où la prothèse est placée.
Une fois que la prothèse a été placée dans la bonne position, l’incision est fermée avec quelques points de suture.

L’opération dure environ une heure et se pratique à l’hôpital de jour avec sortie quotidienne.
POST-OPERATIVE

Après l’opération, un léger bandage de compression est appliqué autour du mollet pour assurer que la prothèse reste bloquée dans sa position et adhère donc parfaitement aux tissus environnants.
Il est alors conseillé de garder les jambes au repos pendant au moins 3-4 jours sans marcher afin d’éviter tout stress sur la prothèse ou toute dislocation.
RÉSULTATS ET EFFETS SECONDAIRES

Les résultats de la chirurgie d’augmentation du mollet avec des prothèses en silicone sont très bons d’un point de vue esthétique. Les jambes acquièrent une forme identique à la forme anatomique normale.

Avec le temps, certains effets secondaires peuvent survenir.
La première est la rétraction capsulaire, une complication rare de toutes les interventions prothétiques. En pratique, c’est un raidissement de la capsule qui forme le corps autour de la prothèse qui donne au mollet un aspect fixe et rigide. Les autres effets secondaires possibles dépendent des contraintes auxquelles la prothèse est soumise avec le mouvement des jambes : luxation, inflammation des tissus entourant la prothèse ou rupture de la prothèse.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code